C’est parti…

Et voilà, encore un blog.

Ce n’est jamais que mon troisième. J’en ai déjà un en anglais, sur lequel je publie quelques articles techniques.
J’en tiens également un deuxième sous un pseudo qui garde ma véritable identité secrète. C’est un blog que je tiens depuis plusieurs années, et qui a pris la suite de mon site personnel. Il est du domaine des loisirs : rien de technique, si ce n’est quelques articles sur le montage vidéo que j’ai publiés il y a bien longtemps.

Et puis il y a ce nouveau blog, destiné à la publication d’articles techniques mais en français cette fois.
Etait-il vraiment nécessaire ? Sans doute que non. D’un autre côté, j’ai déjà eu avec des collègues des discussions sur l’intérêt d’avoir son blog en français ou en anglais. Personnellement, je n’ai pas à rougir de mon anglais. Du moins, pas à l’écrit. Mais avec le temps, je reconnais que je me lasse d’écrire tout le temps dans cette langue, alors même que l’usage du français recule en Europe.

Il faut sans doute aussi relativiser l’importance de l’anglais. C’est plutôt le « globish » qui gagne du terrain en ce moment. Le « globish », c’est de l’anglais appauvri, une grammaire mal respectée, une prononciation terrible et un vocabulaire insuffisant. Vous en avez peut-être fait l’expérience si vous avez parlé avec quelques étrangers. Pour affaiblir l’English, rien ne vaut le Globish.

Toujours est-il que ce nouveau blog aura son utilité pour partager des informations techniques, sur Petals, Eclipse ou le monde Java.
Quant à savoir comment je déterminerai sur quel blog ira tel ou tel article, et bien cela se fera à la fois selon l’humeur et selon le public visé.

A bientôt.

Publicités

About this entry